C’est quoi le cuir vegan ? Info détox sur les cuirs vegan, LA tendance éthique du moment !

c'est quoi le cuir vegan

Édit 30/07/19 : C’est quoi le cuir vegan ? Avec la tendance vegan qui explose (il n’y a qu’à voir tous les concepts de resto vegan qui ouvrent chaque jour !) , vous êtes nombreuses à vous poser la question lorsque vous cherchez un sac éthique. En tant que créatrice de sacs éthiques, j’ai envie d’apporter des réponses claires à toutes celles et ceux qui souhaitent mieux s’informer pour s’habiller plus durable. Car après tout, consommer responsable ne s’arrête plus à l’assiette : la mode éthique versus fast fashion, c’est le nouveau combat du dressing !

J’espère que cet article sur le cuir vegan répondra à tes questions. Si tu en as d’autres, n’hésite vraiment pas à les poser en commentaires : cela me fera plaisir de te répondre !


« Toi qui es dans la maroquinerie, tu dois savoir c’est quoi le cuir vegan, hein ?« 

Oui, le cuir vegan c’est tendance… et tout le monde en parle (même ceux qui mangent de la viande)… pourtant le cuir vegan N’EXISTE PAS.

Oui, oui, tu as bien lu. Le cuir vegan est un amalgame puissance 10. Dedans, on y regroupe beaucoup de matières vegan.. sans qu’elles n’aient absolument rien à voir les unes avec les autres et encore moins avec le cuir !

Reprenons les choses dans l’ordre, tu vas vite comprendre :

#1 Le cuir, une appellation réglementée

Je vais pas te faire un discours théorique et technique, mais sache que le cuir est un terme soumis à réglementation. Le Code de la Consommation Français définit strictement le cuir comme étant « toute matière obtenue de la peau animale au moyen d’un tannage ou d’une imprégnation conservant la forme naturelle des fibres de la peau« . Et cette définition du cuir est exclusive, c’est-à-dire qu’elle exclut de fait toutes les matières obtenues par d’autres moyens… même si elles ressemblent au cuir ! Si tu veux plus d’infos réglementaires, je t’invite à visite le site du Conseil National du Cuir , sinon ne t’inquiète pas je continue à tout t’expliquer ici 🙂

Tu te demandes peut-être pourquoi le cuir est une appellation protégée ? Hé bien, le cuir est le résultat de métiers traditionnels et savoir-faire artisanaux. Lorsqu’on évoque un sac en cuir par exemple, cette matière évoque l’artisanat, traditions et reste un gage de qualité dans le temps. Il est donc important de protéger les consommateurs pour ne pas les induire en erreur.

#2 le cuir vegan définition

Ok, d’accord mais alors « c’est quoi le cuir vegan ? » 

Le cuir vegan n’existe tout simplement pas parce qu’il ne comporte aucune substance d’origine animale !

Le cuir vegan est un terme erroné qui englobe toute les alternatives vegan qui existent : depuis les matières végétales (non, le cuir végétal n’existe pas non plus hein !) jusqu’aux matières synthéthiques.

Ces matières vegan ressemblent à du vrai cuir mais n’en sont pas ! En accord avec les principes vegan, les matériau vegan ne sont pas d’origine animale et ne sont pas testés sur les animaux.

Aujourd’hui, ce qu’on appelle à tort le cuir vegan est fait à partir de matières synthétiques recyclées comme le Skai, le Lorica, le Clarino. Côté végétal, on va retrouver des « cuirs de raisin », du « cuir d’ananas » (le Pinatex), le Muskin (fabriqué à partir de champignons) ou encore le liège ! Tu as certainement déjà vu des sacs en liège ? 

Par contre, il faut faire attention car toutes les matières recyclées ne sont pas vegan ! Car il y a même des cuirs reconstitués… Il s’agit de morceaux de cuirs agglomérés ensemble pour redonner un nouveau cuir. Alors si on est bien dans une démarche d’upcycling (rien ne se perd tout sert) attention cependant à bien noter que la nouvelle matière obtenue n’est plus du cuir au sens réglementé du terme et surtout pas vegan puisqu’issue d’une matière animale ! 

#3. D’où vient la tendance vegan ?

Maintenant que tu sais tout sur le cuir vegan (on répète ensemble : c’est quoi le cuir vegan ? un amalgame qui n’existe pas !), voyons d’où ça vient 🙂

A l’origine, tout vient d’une volonté de consommer plus responsable. Et parce qu’il y a toujours plein de façons différentes de vivre en phase avec ses convictions, certaines personnes deviennent vegan pour mieux répondre aux leurs. 

Le veganisme vient du Royaume Uni. Les règles de vie vegan excluent toute consommation issue d’origine animale au quotidien.

Tu as bien compris : loin de n’appliquer ses convictions qu’à son assiette (à la différence des végétariens), le vegan exclut de son mode de vie TOUT ce qui provient de l’animal (comme la viande, le lait, le miel, le yaourt, le beurre, la laine, les plumes, etc…)

C’est là que le cuir vegan fait son entrée dans le vocabulaire commun en regroupant toutes les alternatives vegan au cuir dans la mode. Les sacs vegan, les chaussures vegan, les ceintures vegan, etc… tous ces accessoires de mode vegan sont donc fabriqués à partir de matières ressemblant parfois à du vrai cuir, jusque dans l’imitation du toucher et des détails !

Il n’y a pas que les bobos qui soient vegan et d’ailleurs, tous les bobos ne sont pas vegan ! Beaucoup de personnes cherchent à s’habiller de manière plus durable et responsable. Et c’est tant mieux car l’industrie de la mode est l’une des industries les plus polluantes au monde !

Côté mode éthique, de nombreuses people prouvent qu’il est possible d’être looké et engagé ! Une prise de conscience collective sans précédent donnent lieu à une véritable mode vegan et plus largement à un lifestyle vegan.

#4. Les cuirs vegan : une réelle alternative éthique au cuir ?

Côté industrie du cuir : entre une production mondiale basée largement dans des pays en développements où la législation est assez légère concernant l’encadrement du travail et les rejets de composants utilisés pour le tannage. Le tableau n’est pas très beau. Heureusement, de nombreuses actions gouvernementales locales sont menées pour encadrer l’exploitation des tanneries, mieux protéger les travailleurs et veiller à la protection de l’environnement.

Pour nos collections de sacs en cuir par exemple, je travaille exclusivement avec des tanneries respectant les normes internationales et certifiées ISO Environnement. Les cuirs sélectionnés sont tannés en low-chrome ce qui permet d’avoir, comparativement au cuir tanné végétal, des cuirs résistants, souples et aussi de belles couleurs qui tiennent dans le temps ! Et aussi cela permet d’avoir une matière première accessible pour proposer de beaux sacs en cuir abordables. Il est donc tout à fait possible de se faire plaisir avec un sac en cuir éthique !

Si le « cuir vegan » (qui n’existe pas hein !)  peut être envisagé comme une vraie alternative au cuir, il faut aussi comprendre que le seul terme « vegan » n’est pas une garantie durable ou éthique suffisante.

D’autres critères comme l’empreinte écologique, l’origine des matériaux synthétiques (pas toujours « propre »), les conditions de production de ces matières (déchets industriels à grande échelle & conditions de travail), le recyclage de ces matières une fois les articles jetés à la poubelle… Il est toujours important de bien se renseigner sur la démarche complète et accepter que toute démarche éthique et engagée a ses propres limites. Le tout c’est d’acheter en conscience 🙂

#5. Le cuir vegan, mieux que le vrai cuir ?

Les alternatives vegan au vrai cuir sont-elles meilleures ? Encore une fois, cela dépend des besoins / envies / valeurs de chacune.

Les matières synthétiques vegan ne sont pas toujours désirables (au sens qualité, luxe, plaisir). Certaines préfèreront toujours le toucher d’un vrai cuir, une bonne odeur de cuir et apprécieront de voir leur sac en cuir se patiner et embellir au fur et à mesure du temps.

Oui, parce que si un détail compte pour un sac ou des chaussures, c’est bien la durée de vie. Si on achète un sac à main (éthique ou pas) c’est bien pour qu’il dure le plus longtemps possible… et la plupart des matières synthétiques (dites cuirs vegan) ne vieillissent pas du tout comme le cuir (matière naturellement résistante) et auront tendance à craquer ou peler…

Certaines aussi s’useront plus rapidement que le cuir pour la simple et bonne raison que leur composition sera plus fragile (fibres végétales par exemple).

Au final, si les alternatives au cuir existent bien, il est très important de tenir compte de tous ces aspects lorsqu’on souhaite acheter auprès de marques plus engagées et responsables. Chaque option aura des avantages et des inconvénients, le tout est de trouver le sac ou les chaussures (en cuir ou pas !) que vous aurez plaisir à porter au quotidien 😉

Tu l’auras compris : consommer vegan ou pas est un choix personnel à faire selon tes propres valeurs. L’important est de faire le choix qui te correspond le mieux 🙂


Hello, je m’appelle Natty !
Entrepreneure idéaliste, je fabrique des sacs en Afrique pour changer le monde !

DÉCOUVRE toute notre collection de SACS ÉTHIQUES à l’esprit bohème chic !

Laissez nous un petit mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Happy List

100% Bonheur – 0% SPAM

sac cuir inaden sac éthique pour femme sac daim

Ne MANQUEZ AUCUNE

de nos offres réservées à nos membres.

Inscrivez-vous à la Happy-List