Laurie – portrait d’une cool girl

Notre cool Girl cette semaine c’est… Laurie !

Cette pétillante parisienne est la créatrice de READ ! Le club de lecture des auteurs afro.

Ce club se  penche sur des auteurs noirs dans le but de promouvoir leurs oeuvres, méconnues en France car elles manquent de visibilité.

Aujourd’hui elle répond à nos 8 questions plutôt chouettes dans ce joli portrait mode et cool.

#1 Pour toi, être cool c’est ?

Être cool selon moi, c’est prendre la vie simplement comme elle vient, s’enrichir des rencontres quotidiennes, et surtout de sourire et rire le + souvent possible, jouer à chat ou cache-cache comme des enfants, et prendre le temps de passer du bon temps…

Ma philosophie : que c’est bon quand c’est simple…

#2 Peux-tu nous présenter 2 cool girls qui t’inspirent ?

Ma big sista Laure Assembé est une cool girl, dans le sens où on peut aborder tous les sujets de société en tant que femme noire, maman, amoureuse de la culture Hip-Hop ou de la cuisine, tant de sujets différents qui m’ouvrent l’esprit, et me permettent de multiplier le champ des possibles.

La deuxième cool girl qui m’inspire, c’est réellement Oprah Winfrey.
Depuis toute jeune je suis admirative de son ascension dans les médias, et de sa capacité à écouter et faire parler les gens, et les + exposés comme les inconnus. et oui, je trouverais juste cool d’aller juste boire un thé avec Oprah, tant sa positivité est communicative…

#3 Ta façon à toi de rendre le monde plus beau ?

First of all (j’aime beaucoup cette expression en anglais). J’essaie de rendre le monde plus beau en souriant le + souvent possible, dès que tu souris à quelqu’un-e, son visage rayonne, et il-elle te rend automatiquement ton sourire.

Et la littérature m’a réellement permise de découvrir à la fois la beauté et la dureté du monde, du coup partager mes lectures est devenu essentiel pour moi. D’ailleurs, j’ai créé le club de lecture des auteurs Afro’ READ! pour ça : partager sa vision du monde…

#4 Un souvenir lié à l’Afrique à partager ?

Le contient africain, et sa diaspora font parti à part entière de mon quotidien : son histoire, ses cultures, ses mystères, et ses terres.

Un de mes plus beaux souvenirs au Sénégal : un petit-déjeuner très matinal chez Bobo, le rasta de l’Île de Gorée.
pour citer mon QG parisien le Waly Faÿ, ce restaurant qui a fêté ses 20 ans déjà.

Un photographe malien dont je ne me lasse pas : Malick Sidibé, dont la pro