Mouki – Portrait d’une Cool Girl

Après avoir été enseignante, puis Directrice de Publicité pendant 20 ans, Mouki alias Mukasa, se lance dans un projet qui est resté enfoui durant 30 ans : ouvrir son propre concept store. L’idée étant de rencontrer des artisans des quatre coins du monde et de promouvoir leur savoir-faire. On peut dire que c’est réussi tellement sa boutique parisienne est une recèle de merveilles !

Je suis très heureuse de te présenter Mouki et je suis sûre que tu vas adorer faire sa connaissance.

#1 Pour toi, être cool c’est ?

Si tu regardes la définition du mot « cool, » cela signifie être calme et détendu. Or, il est parfois difficile de l’être à Paris car c’est une ville plutôt stressante, speed et parfois anxiogène. Et depuis le déconfinement, je trouve que cela a empiré. C’est pour cette raison que j’ai besoin d’aller dans mon petit havre de paix, dans le sud-ouest pour me ressourcer.

Sinon,j’écoute du jazz pour me relaxer et être cool.

#2 Peux-tu nous présenter 2 femmes qui t’inspirent ?

La première femme qui m’inspire, c’est ma mère ! Je la trouve extrêmement courageuse, pour diverses raisons. Ma mère est blanche, elle a été élevée dans une petite ville de l’Essonne …et dans les années 60, se marier avec un noir, malgré la pression sociale, je trouve que c’est un acte fort ! Elle a eu 6 enfants avec mon papa et a toujours continué à travailler en tant qu’infirmière ! Ma mère, cette héroïne.

Des femmes qui m’inspirent, il y en a pléthore. Mais si je devais n’en citer qu’une, ça serait Frida Kahlo. Frida car, là aussi, malgré son époque, ce fut une femme libre ! Libre d’aimer qui elle voulait, homme ou femmes, libre de vivre de son art, un art qui reflétait aussi sa souffrance, ses désirs et son pays, le Mexique. C’est pourquoi, Frida a toujours été à l’honneur chez MUKASA. D’ailleurs à chaque fois que je vais à Mexico City, j’aime me rendre dans sa maison bleue.

#3 Ta façon à toi de rendre le monde plus beau ?

Lorsque j’avais 20 ans, je voulais ouvrir, un concept store avant l’heure, avec mon frère. On voulait y promouvoir l’artisanat du Cameroun et vendre parallèlement des boissons du pays comme du café, du cacao, du vin de palme, des bières des brasseries camerounaises, etc… ET puis la vie a fait que chacun a suivi son petit bonhomme de chemin. Personnellement, j’ai commencé par enseigner, puis je me suis dirigée vers la publicité en tant que commerciale. Mais au bout de 20 ans, j’avais fait le tour, et je me suis rendue compte que l’idée de ma petite boutique était toujours restée quelque part, dans un petit coin de ma tête. Je me suis donc lancée dans cette aventure de l’entreprenariat et en avril 2017, j’ai ouvert mon concept store au 13 rue Oberkampf à Paris 11e.

Ce qui est amusant, c’est que mon frère a ouvert, quelques mois, avant moi, son coffee shop, Le Cassiopée Café au 21 rue Custine à Paris 18e.

Mais avant d’ouvrir ma boutique, durant un an, j’ai voyagé et j’ai sourcé aux quatre coins de la planète. J’ai rencontré des artisans du monde entier. Je suis allée naturellement au Cameroun. J’ai travaillé avec les femmes de mon village, à Mvog Ebanda, sur des petites collections capsules, en tissu wax. Je travaille également avec des artisans qui me fabriquent des masques, des statuettes, du petit mobilier en bois.

Mais je collabore également avec des artisans et des créateurs, indonésiens, mexicains, guatémaltèques, marocains, sénagalais, ivoiriens, nigériens … ce qui ne m’empêche pas, non plus, de travailler aussi avec des marques européennes et internationales.

Chez Mukasa, on trouve donc des bijoux, de la mode, et de la décoration, l’idée étant de promouvoir l’artisanat du monde entier, sous toutes ses formes.

#4 Un souvenir lié à l’Afrique à partager ?

Etant originaire du Cameroun, je vais naturellement parler de mon pays. je n’y ai pas grandi, mais plus je vieillis, et puis j’y suis attachée. Toute ma famille paternelle y habite. Et lorsque je m’y rends, j’aime sentir cette odeur particulière, l’odeur de la terre rouge, l’odeur de la rivière, les senteurs de la nature, les odeurs de la nourriture, du ndolé, des bananes plantains frits, des goyaves et des mangues que je cueille dans le jardin. J’aime toutes ces couleurs chatoyantes, et plus particulièrement les tenues des femmes avec des tissus tous aussi plus beaux les uns que les autres. C’est pour ça que j’adore traîner dans les allée du marché Mokolo.

#5 Ton dressing en 3 mots ?

Difficile de résumer mon dressing en trois adjectifs car je suis assez éclectique en matière de mode. J’aime la mode des années 50-60 car je trouve que les femmes et les hommes étaient extrêmement élégants. C’est pour cette raison, que je chine souvent dans des dépôts ventes pour trouver la petite pépite, la petite robe bien cintrée et colorée.

Néanmoins, j’aime aussi les jolies robes et les jupes midi en wax et je porte également des tenues bohèmes.

Bref, mon dressing est donc plein à craquer de jolies pièces souvent disparates

#6 Dans ton sac, il y a…?

Mon sac, comme celui de la plupart des femmes, est un véritable fourre-tout ! Mais il y a 4 choses dont je ne peux me séparer :mon vieil iphone avec la vitre brisée, ma trousse à maquillage (on ne sait jamais si je dois rencontrer Brad Pitt, il faudra faire un petit ravalement de façade rapidement- rires-), les clés de chez moi et de la boutique, sans oublier ma carte bleue.

#7 Ta wishlist INADEN ?

Ma pièce préférée chez Inaden, c’est le seau en cuir woodé croco. En noir ou en chocolat, c’est le sac idéal pour tous les jours. Chic et intemporel, le sac seau se porte aussi bien avec un jean qu’une jolie petite robe. Et surtout, le grand modèle permet de mettre tout ce dont j’ai besoin.

Et l’autre sac indispensable dans sa garde-robe, c’est le grand cabas Moon clouté. Il est hyper pratique, et donne un petit côté rock à nos tenues.

#8 Ton mantra préféré ?

Carpe diem

Pour retrouver Mouki et sa sélection d’artisanat de monde enter et plus encore, ça se passe juste ici

sac seau cuir façon croco noirgrand cabas cuir noir rond clouté

★★★

Rendez-vous Vendredi prochain pour découvrir une nouvelle cool girl 😉 et découvrez tous les portraits inspirants de nos cool girls !


Hello, je suis Natty et j’ai créé la marque Inaden pour changer le monde ! Bienvenue sur ce blog !

DÉCOUVRE toute notre collection de SACS ÉTHIQUES à l’esprit bohème chic !

sac cuir inaden sac éthique pour femme sac daim

Ne MANQUEZ AUCUNE

de nos offres réservées à nos membres.

Inscrivez-vous à la Happy-List